• 19 JUIN 17
    • 0
    Alimentation santé « vitalisante »

    Alimentation santé « vitalisante »

    Une alimentation santé pour faire le plein plein de vitamines et d’antioxydants

    L’été est la saison de l’abondance des fruits et des légumes. Ils sont nombreux et variés et il existe mille façons de les apprêter. Ils présentent de nombreuses vertus et notamment celles de contenir des minéraux, des vitamines en abondance exerçant ainsi une puissante action anti-oxydante dans l’organisme avec à la clé de multiples bienfaits. Ce sont des élixirs de vitalité peu caloriques et riches en fibres alimentaires.

    Parmi les légumes :

    La courgette est notamment riche en lutéine, composé auquel on attribue des vertus protectrices de l’œil, en particulier face à la cataracte et à la dégénérescence maculaire. Sa chair très rafraichissante, se cuisine crue ou légèrement cuite. Elle est plutôt alcaline. Mieux vaut la choisir ferme et petite.

    Le poivron est de couleur verte, jaune, orange ou rouge, selon l’avancement de sa maturité. Le poivron rouge est souvent plus sucré et plus nutritif. Ce fruit d’une plante est très riche en vitamines C, connue pour lutter contre l’oxydation et l’inflammation. Le poivron est un des aliments qui préparent le mieux la peau au bronzage.

    L’aubergine est peu calorique et sa peau est riche en antioxydants protecteurs du vieillissement cellulaire. C’est un légume-fruit plutôt alcalin qui contient entre autres, du manganèse, du cuivre et des vitamines B1 et B6. Sa peau doit être lisse et brillante, ses sépales bien verts, épineux et adhérer à la peau.

    L’artichaut est le légume phare de l’été. Il favorise un bon transit intestinal car il contient de nombreuses fibres alimentaires et agit sur la fonction hépatique. Il a un effet protecteur sur le système digestif. L’extrait de ses feuilles présente une action bénéfique sur le taux de cholestérol. Il contient entre autres du cuivre, de la vitamine 9 et du fer.

    Parmi les fruits :

    L’abricot peu calorique est riche en fibres alimentaires solubles et insolubles. Ce fruit permet d’accélérer le transit intestinal, de réguler le taux de cholestérol et de sucre dans le sang. Il possède une teneur importante en bêta-carotène qui protège des effets des radicaux libres sur le vieillissement.

    Les fruits rouges ont pour point commun leur couleur rouge, pourpre ou noire. Il s’agit des fraises, framboises, myrtilles, cassis, mûres, etc. Ils ont un puissant pouvoir antioxydant favorable notamment à la santé cardio-vasculaire.

    La pêche et la nectarine contiennent des flavonoïdes qui facilitent l’absorption de la vitamine C par l’organisme. Ce sont des antioxydants bénéfiques notamment pour la peau qu’ils protègent du vieillissement et notamment des rayons UV.
    Vous pourrez les consommer en monodiète à raison de 1,5 à 4kgs/jour, 24h chaque semaine par exemple. La cure est diurétique et légèrement laxative … une façon de régénérer son organisme. Attention aux intestins fragiles !

    La cuisson au barbecue, oui … mais !
    Ce type de cuisson très apprécié en été par sa facilité d’utilisation et la convivialité qu’il occasionne n’est malheureusement pas conseillé pour la santé. En effet une côte de mouton grillée au barbecue contient une quantité de goudrons cancérigènes équivalents à mille cigarettes ! La graisse qui fond entraîne au contact des braises, une réaction chimique (pyrolyse) provoquant la formation de goudrons qui sont absorbés au passage par la viande ou le poisson en train de cuire. Un bon moyen de supprimer cet inconvénient rédhibitoire est d’utiliser un grill vertical, ou horizontal situé au-dessus de la viande, pour que les graisses s’écoulent sans contact avec la braise ou la résistance.

    Sinon, la cuisson à la vapeur douce reste la plus recommandée. Elle est saine et ne dénature pas les aliments qui restent gouteux et digestes.

    Le thym et l’huile d’olive dans votre assiette

    Le thym apparait dès le mois de mai jusqu’en octobre. Il apprécie l’ensoleillement, et à l’état sauvage les collines arides et rocailleuses des régions méditerranéennes. C’est le serpolet. Son arôme intense et son goût permettent une utilisation en cuisine. Sous forme fraiche ou sèche, il agrémente certains plats de légumes, de viandes ou de marinades. Son apport en antioxydants en fait un assaisonnement favorable à la santé. Il contient notamment beaucoup de fer et de vitamine K.

    L’huile d’olive est l’incontournable de la cuisine d’été. Elle est l’huile la plus riche en oméga 9 ce qui présente un intérêt certain pour la santé. En revanche, elle contient très peu d’oméga 3. Elle possède par ailleurs des propriétés antioxydantes et de la vitamine E. Vous l’utiliserez pour la cuisson de vos légumes et de vos viandes sans cependant excéder 180°C, ainsi que pour l’assaisonnement de vos salades et de vos crudités. De préférence, choisissez-la de qualité biologique, vierge et de 1ère pression à froid.

    Hydratez-vous !
    L’été expose les organismes à la déshydratation. Le soleil, la chaleur, les activités sportives, les journées à la plage, etc. la favorisent notamment si vous transpirez beaucoup. Il est donc important de s’hydrater suffisamment et régulièrement pour éviter toutes complications, et de porter une attention toute particulièrement aux enfants en bas âge.
    C’est l’eau fraiche mais non glacée qui vous apportera le plus de satisfaction. Sinon, pensez aux jus de fruits frais, aux fruits et légumes aux vertus rafraichissantes comme le melon, la pastèque ou le concombre sous toutes ses formes. Les boissons à base de menthe vous désaltéreront tout naturellement. Pour votre santé, vous éviterez les boissons chargées en sucre de type sodas et privilégierez les sorbets aux fruits plutôt que les glaces.

     

    Commentaires

Consultation sur RV au cabinet

6, avenue du Colonel Bonnet
75016 Paris

Photostream