• 15 DÉC 17
    • 0
    Dépression hivernale : ressourcez-vous pour chasser votre blues

    Dépression hivernale : ressourcez-vous pour chasser votre blues

    Dépression hivernale : vous hibernez !

    L’hiver, saison froide marquée par une baisse de lumière, des journées plus courtes, des nuits plus longues incite au cocooning, à l’inaction, à dormir et manger davantage pour se protéger du froid et adoucir le quotidien. Cette période, malgré sa rudesse, a cependant bien des vertus ; elle est propice au lâcher prise, à la relaxation, à la réflexion, au ressourcement physique et intellectuel, à l’épanouissement spirituelle aussi.

    Rien ne sert de lutter, dame nature se repli pour quelques mois et le respect de ses cycles est nécessaire pour l’homme comme pour tout le règne du vivant. Sans tomber dans les excès, profitez sans culpabilité de cette saison pour explorer votre monde intérieur et mieux préparer ainsi le printemps avec ses richesses créatives.

    Coup de blues ?

    Chaque année, vous sentez votre énergie décliner à mesure que les journées raccourcissent … Vous manquez sans doute de lumière. Ce que l’on appelle « la dépression saisonnière » touche en effet des millions de personnes, en particulier les femmes, plus sensibles que les hommes à la baisse de la luminosité. La dépression saisonnière donne faim surtout de sucres et une envie irrépressible de rester bien enfoui sous la couette pour des nuits à rallonge. Il s’agit là plus d’un manque d’énergie que d’une véritable déprime. Pour résoudre ce problème, rien ne vaut un bain de lumière. Utilisez pour cela une lampe de luminothérapie de 10 000 lux. Il suffit d’exposer son visage, à 20cm de la lampe, tous les jours pendant 30mn le matin. Pendant la durée de la séance, vous pourrez continuer à lire, écrire, téléphoner ou à prendre votre petit déjeuner. Voilà une solution simple pour retrouver bonne humeur et énergie !

    Chantez pour chasser votre stress

    Les personnes qui chantent semblent plus heureuses. Ce n’est pas un hasard ! Un peu à l’image du yoga dont la pratique exige que l’on apprenne à mieux comprendre et contrôler son souffle, le chant aide à retrouver une respiration plus harmonieuse et, fait vibrer de plaisir. Pour chanter, il faut bien respirer en gonflant le ventre et pas seulement le thorax. L’organisme est ainsi mieux oxygéné et l’amplitude respiratoire est plus grande. Le chant, par ailleurs, libère les émotions, évacue les tensions et le stress. La sécrétion d’endorphines, ces hormones du bien-être, est plus importante ; elles chassent les idées noires et font voir la vie en rose. En chantant comme en riant, les muscles du visage travaillent,… un excellent exercice antirides !

    Commentaires

Consultation sur RV au cabinet

6, avenue du Colonel Bonnet
75016 Paris

Photostream

8aa90f5cb452fe8f2bf66a2937b957f1XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX