• 19 JUIN 17
    • 0
    Sport plaisir et contact avec la nature

    Sport plaisir et contact avec la nature

    Vive le sport plaisir ! L’été est la saison propice pour pratiquer une activité physique ou sportive en plein air, celle qui permet de retrouver santé, beauté et équilibre. Elle doit avant tout donner du plaisir et permettre à celui qui la pratique de reprendre conscience de son corps.

    Ainsi, l’homme ou la femme moderne que vous êtes, abandonnera le temps de ses vacances écran d’ordinateur, de télévision ou de smart phone, transports divers, pour quelques divertissements bien-être.

    Une activité physique, source de plaisir et de joie

    Il existe mille façons de pratiquer une activité physique, et bien la choisir est important pour éviter qu’elle devienne une contrainte. Tout d’abord, choisissez-la en fonction de votre tempérament, vos désirs, votre vitalité. Si vous ne faites aucune activité dans l’année, commencez doucement puis augmentez progressivement la durée et l’intensité sans dépasser vos limites. Evitez aussi les sports violents ou traumatisants pour les articulations.

    L’essentiel est de bouger ! Aussi, vous pourrez trouver satisfaction dans une activité collective ou en solitaire ; toutes actions permettant une dépense énergétique sont bénéfiques (marche, jogging, natation, vélo, gymnastique, yoga… jardinage, etc.)

    Renouer le contact avec la nature

    Pratiquer un sport nature, c’est profiter des éléments naturels que sont l’eau, la roche, la terre, le vent, le vide, … et la météo ! Cela suppose certes compétences techniques mais aussi humilité et respect des règles face au milieu environnant. En effet, la notion d’imprévisibilité prend tout son sens car l’homme n’a pas sur ces zones l’entière maitrise des éléments.

    Parmi les activités sportives, récréatives ou de loisirs en plein air, on peut citer la randonnée, la marche nordique, l’alpinisme, le VTT, la natation en mer ou en torrent, la canoë-kayak, la voile en lac ou en mer, le parapente, les activités équestres, et bien d’autres. Certaines se pratiquent partout, d’autres nécessitent un encadrement spécifique.

    L’intérêt ici est non seulement sportif mais également « vitalogène ». En effet, les éléments naturels sont des sources d’ions négatifs favorables et nécessaires à la santé pour lutter contre les ions positifs issus principalement de la pollution et des champs électromagnétiques qui intoxiquent.

    Des pratiques douces pour une santé intérieure

    Ce qui différencie un cours de yoga d’une séance de sport ou de gymnastique, c’est la conscience que l’on met dans la pratique et qui mène peu à peu la personne vers un bien-être intérieur et un sentiment d’unité avec elle-même et le monde.

    Si, après une année bien stressante, vous sentez le besoin et le désir, pendant vos vacances, de vous relaxer et d’accéder à une plus grande sérénité, la pratique d’une activité corporelle douce vous aidera à réconcilier tous les aspects de vous-même, physique, physiologique, mental et spirituel. Pour la plupart venues d’Orient, le Yoga, le Qi Gong, le Do In, le Tai Chi Chuan, … mais également le Pilates plus tonique, ces pratiques seront vos alliées. Elles permettront de mieux faire circuler l’énergie dans votre corps, d’assouplir vos articulations, de renforcer vos muscles en douceur tout en apaisant votre mental.

    Préparer son corps et récupérer, une nécessité !

    L’alimentation doit répondre à un double besoin :
    – énergétique pour l’activité musculaire
    – plastique pour la protection et la réparation des tissus

    Elle doit être équilibrée et s’organiser autour de lipides et de glucides pour la fonction énergétique et de protéines pour la fonction structurelle. Pour transporter l’oxygène, transmettre l’influx nerveux et permettre les contractions musculaires, cette alimentation spécifique doit être riche en minéraux vitamines, oligo-éléments, chlorophylle, antioxydants, etc. Certains « superaliments » en sont riches ce qui procure une belle énergie. Parmi eux, notez le jus d’herbe d’orge (Green Magma), la spiruline, le pollen vivant, le plasma Quinton, les graines germées, les algues d’eau de mer (Nori, Dulce, Wakamé), etc. L’eau est indispensable pour éviter toute déshydratation. Evitez les boissons sucrées, les jus de fruits industriels et les sodas. L’eau riche en bicarbonate de sodium (St Yorre, Vichy Célestin, Badoit, etc.) aidera votre organisme à lutter contre l’acidité procuré par un sport trop intense.

    Les soins corporels sont à privilégier. Ainsi, vous pratiquerez un bain bien chaud aux huiles essentielles de Lavandin, de Térébenthine et de Laurier Noble avant l’effort ; il sera suivi d’une douche fraîche. Pour récupérer et apaiser les tensions, vous choisirez plutôt les huiles essentielles d’Eucalyptus citronné, de Cyprès, de Gaulthérie avec une huile végétale d’arnica dans une eau bien chaude. Ce bain favorisera un bon sommeil nécessaire à la récupération, à la cicatrisation des tissus, à l’harmonisation métabolique et à la restauration du système immunitaire.

    Pour finir, ne négligez ni les massages ni les frictions pour la détente musculaire, émotionnelle et le lâcher prise du mental.

     

    Commentaires

Consultation sur RV au cabinet

6, avenue du Colonel Bonnet
75016 Paris

Photostream