Pourquoi les tests respiratoires ?

test respiratoireOn appelle microbiote intestinal l’ensemble des germes qui composent notre intestin sachant que ce sont les bactéries qui dominent. On parle aussi de flore intestinale.

Le lien entre microbiote et santé est désormais reconnu par la science. On observe en effet que le déséquilibre du microbiote (dysbiose) par un appauvrissement de la diversité bactérienne ou par une pullulation microbienne peut être à l’origine de bien des maux allant de simples ballonnements, troubles du transit, prise de poids, jusqu’à des pathologies plus ennuyeuses comme le dérèglement du système immunitaire (infection chronique, allergie, maladie de Crohn, RCH, maladie Cœliaque), les maladies métaboliques (obésité, diabète, stéatose hépatique), le syndrome de l’intestin irritable, etc.

Pour ces raisons, il est indispensable d’analyser ce microbiote via le souffle et de déterminer ainsi le type de dysbiose en présence.

Comment ?

Les tests respiratoires consistent à mesurer les gaz expirés par la personne et que produisent par fermentation les bactéries de sa flore intestinale.

En pratique et au cabinet, vous soufflez dans un appareil spécifique relié à un ballon, le matin à jeun pour mesurer les gaz expirés. Vous buvez ensuite un verre d’eau sucrée au Lactulose. La mesure des gaz est renouvelée 2 heures plus tard.

4 gaz sont analysés : l’Hydrogène, le Méthane, le Méthyl-Acétate et le Monoxyde d’Azote dans certaines circonstances.

Ces tests s’inscrivent dans le bilan naturopathique que je propose et permet à son issue d’élaborer un programme de santé adapté. Ils permettent par ailleurs d’objectiver les améliorations au fur et à mesure du traitement mis en place et sont suivis.

Consultation sur RV au cabinet

6, avenue du Colonel Bonnet
75016 Paris

f033feb20ec1b9b50f40e67872bde01bGGGGGGGGGGGG